Une sécurisation optimale des emails avec DMARC et BIMI
Messagerie E-mail

Une sécurisation optimale des emails avec DMARC et BIMI

Les actions marketing ont tendance à recourir aux emails et cela concerne le suivi de la clientèle ou encore les campagnes diverses. Quoi qu’il en soit, la confiance est à la base du processus. Il est ainsi nécessaire de procéder à la mise en place de la norme BIMI. Cette dernière se chargera d’optimiser ladite confiance entre les destinataires. Les mails afficheront alors un logo et de ce fait, ils seront perçus comme étant sécurisés.

La nécessité de la cyber-résilience

Le périmètre à sécuriser au sein des entreprises devient de plus en plus vaste et cela est dû aux changements digitaux qui s’y opèrent si bien que leurs organisations deviennent de plus en plus modernes.

Les RSSI, pour leur part, préfèrent privilégier la cyber-résilience. Cela assure un bon niveau de sécurité. Ils expliquent également le rôle de la sensibilisation dans la lutte contre la menace informatique qui ne cesse de gagner du terrain.

Opter pour une excellente visibilité

Pour attirer l’attention des équipes marketing, il est préférable de miser sur l’apparition des icônes ou des logos sur les boîtes de messagerie. Cela pourra même séduire la clientèle, car les prestataires mettront déjà leur image en avant. De ce fait, ils pourront sortir du lot et se démarquer de leurs concurrents.

La plupart des usagers savent que l’identification rapide d’un émetteur leur permet d’ouvrir le mail reçu plus rapidement, car ils auront confiance par rapport au contenu. Les mails qui portent la marque de l’entreprise seront faciles à identifier et seront lus de suite.

Bien entendu, les entreprises pourront recourir à différents visuels dans le cadre de leur mailing et cela dépendra de leur évolution. D’un autre côté, les images diffèrent selon la période ou la catégorie socioprofessionnelle du destinataire.

La sécurisation des domaines face aux problèmes d’usurpation

Avant de recourir au système BIMI, il faudra songer à sécuriser le domaine. La protection en question est mise en place contre l’usurpation d’identité. Il est alors essentiel de miser sur une politique qui consiste à authentifier les mails DMARC ou Domain-based Message Authentification, Reporting & Conformance.

Le phishing est un problème qui devient de plus en plus dangereux et pour y remédier, le DMARC a été mis en place. Les grandes entreprises comme LinkedIn et Facebook ont opté pour ce dernier. Pour tout dire, BIMI est un levier qui incite les entreprises à privilégier la démarche visant à protéger l’identité.

Se tourner vers le DMARC

Le concept de DMARC est encore assez difficile à comprendre et c’est pourquoi certaines entreprises refusent encore de l’adopter. De plus, il n’est pas simple à maitriser. Les emailings sont externalisés la plupart du temps. Il est donc important de reprendre ces actions en main et c’est pourquoi la DSI s’en charge la majeure partie du temps.

Les fraudes et les campagnes de spams sont autant de facteurs qui poussent la DSI à vouloir protéger tout ce qui touche la messagerie en entreprise. D’ailleurs, il est plus que capital de mettre la politique DMARC en place. Pour le moment, c’est la seule directive qu’il faut suivre. Il ne faut s’attendre à aucune autre mesure supplémentaire pour l’instant.

- 21 septembre 2018 - 92 Views