Lutte contre l’hameçonnage : une initiative du ministère de l’Économie et des Finances
Messagerie E-mail

Lutte contre l’hameçonnage : une initiative du ministère de l’Économie et des Finances

Grâce à des études menées par ses agents, le ministère de l’Économie et des Finances a constaté qu’il est facile de se faire piéger par un hameçonnage effectué par les  cybercriminels. C’est pourquoi cet organe souhaite mettre fin à cette situation.  L’hameçonnage est une pratique des cybercriminels se faisant passer pour une organisation afin d’inciter ses destinataires à accéder un lien douteux. La victime croit avoir affaire à un tiers de confiance, mais en réalité, c’est un moyen pour le hacker de lui soutirer des renseignements personnels qu’il va utiliser de manière illicite par la suite.

Beaucoup d’entreprises sont touchées par la cybercriminalité

Un assureur européen a effectué une étude concernant le taux de fraude informatique subit par les  entreprises françaises. Il en est ressorti qu’un tiers des sociétés  ont subi une cyberattaque en 2017. Ce qui laisse à croire qu’il s’agit là d’un phénomène qui prend de l’ampleur. Le plus souvent, ces fraudes se manifestent sous forme d’usurpation d’identité. Les hackers se font passer pour des banques, ou de grandes entreprises. La victime se sent en confiance et clique sur le lien véreux. Pour les enseignes  dont on a  usurpé l’identité, cette pratique représente un risque pour leurs données.

Un système de vérification des domaines de messagerie pour plus de sécurité

Inviter les internautes à être plus attentifs aux contenus qu’ils reçoivent par email n’est pas une mesure suffisante pour éradiquer cette forme de cybercriminalité. Les failles de sécurité du système doivent être colmatées par ceux qui en ont le contrôle. C’est dans  cette optique que le ministère de l’Économie et des Finances a tenu à aider les entreprises afin d’améliorer leurs systèmes de sécurité. La première action proposée pour cela est l’instauration d’un système servant à vérifier les domaines de messagerie. De cette façon, il sera plus facile pour les entreprises de connaitre leur niveau de sécurité. Lorsque cette dernière est négligée, il y a plus de possibilités pour que ces domaines de messagerie soient utilisés à des fins illicites. Bercy a ainsi lancé une annonce afin de sensibiliser les sociétés sur les dangers de la fraude informatique.

Garder ses logiciels à jour : un bon moyen de se prémunir des attaques

Pour la plupart, les attaques du hameçonnage s’appuient sur les failles existant sur un logiciel. Ces dysfonctionnements constituent une porte ouverte aux programmes malveillants. Et même si les fabricants proposent des mises à jour pour pouvoir les corriger, le risque demeure lorsqu’on ne les installe pas. Pour cela, Bercy suggère aux entreprises un autre moyen. Il s’agit de l’insertion de bandeau indicatif de l’état de leur logiciel aux internautes. Le particulier peut facilement procéder à la mise à jour de leurs navigateurs ; il en est autrement pour les salariés d’entreprise. En effet, il arrive que la mise à jour ne soit pas accessible directement aux salariés. Cet outil permettra donc de notifier l’employé qu’une mise à jour doit être effectuée et à son tour celui-ci alertera son entreprise.

- 30 octobre 2018 - 79 Views