Fraude via la banque en ligne : les conseils d’un expert pour s’en prémunir
Sécurité informatique

Fraude via la banque en ligne : les conseils d’un expert pour s’en prémunir

Par rapport à l’année 2016, 2017 risque de connaître une explosionbeaucoup plus importanteen matière de fraude via la banque en ligne. Pour preuve, le nombre de cas enregistrés grimpe déjà les 852, rien que pour le 1e trimestre, et la perte est estimée à 622 000 euros. Ces statistiques prouvent encore une fois la nécessité de sensibiliser constamment les utilisateurs, au risque de se faire piéger. Voici quelques rappels sur les bonnes attitudes à adopter pour se protéger de ce type d’attaque.

Ne jamais révéler aux autres vos codes secrets

Malgré les conseils des experts, bon nombre d’utilisateurs négligent, voire ne réalisent pas à quel point leurs codes secrets jouent sur la sécurité de leurs comptes bancaires. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un code à ne pas communiquer aux autres. Bien que ce soit une évidence, beaucoup le prennent toujours à la légère. Encore une fois, ne dévoilez jamais vos codes.

Dans tous les cas, même dans le cadre d’une enquête ou autre,les administrations, la police, ou la banque ne vous les réclameront jamais.Ces codes sont en effet comparables à la clef de votre habitation.Dévoiler ces renseignements revient à ouvrir aux hackers l’accès à vos comptes bancaires. Cela concerne aussi bien le code PIN que les autres codes générés par le lecteur de carte lorsque vous réalisez des transactions.

Rester au maximum sur ses gardes

Chaque utilisateur doit avoir un minimum de connaissances sur les approches utilisées par les hackers. Dans la majorité des cas, les fraudeurs sont très créatifs et leurs méthodes d’attaques sont de plus en plus avancées. Leur technique favoriterestele phishing ouhameçonnage.Les espions envoient un mail souvent au nom d’une institution officiel pour séduire leur cible. Le message contient généralement un lien qui renvoie l’utilisateur vers un faux site web.

Les mots de passe ou autres codes sont alors demandés pour avoir accès à la page infectée. Il arrive aussi que l’attaque commence par un appel téléphonique de la part des fraudeurs. Ces derniersse font passer pour des collaborateurs et invitent la victime à se connecter à son compte, puis à lire à haute voix ses codes secrets qui s’affichent sur le lecteur de carte.

Apprendre à distinguer les faux des vrais

Certains indices peuvent vous aider à identifier les courriels suspects. La première précaution est de procéder au contrôle de l’adresse URLvous demandant d’insérer vos données personnelles.En réalité, ceux-ci doivent être constitués du nom de votre banque accompagné d’une icône cadenas.

Ces preuves pourraient déjà montrer que le site est bien sécurisé et s’engage à la protection des données de ses utilisateurs. Toutefois, la vigilance est constamment de mise, car certains mails associent les faux liens à des adresses officielles d’institutions financières.

En outre, si l’expéditeurvous « menace » de suspendre votre compte en ligne ou réclame des frais supplémentaire, méfiez-vous. C’est un mauvais signe. Ne répondez pas également aux messages impersonnels ou contenant des fautes d’orthographe ou des caractères spéciaux.

- 25 juillet 2017 - 173 Views

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *