Quelle est l’évolution du code de ransomwares et quelles sont les tendances pour 2024 ?
Sécurité informatique

Quelle est l’évolution du code de ransomwares et quelles sont les tendances pour 2024 ?

Les cybercriminels ne manquent pas de créativité. D’ailleurs ils restent à l’affût des dernières avancées technologiques, pour développer des attaques cybernétiques encore plus redoutables et davantage sophistiquées. Avec la venue de l’intelligence artificielle, les formes de cyberattaques sont plus que jamais difficiles à déceler et à éviter. Tel est le cas des ransomwares, une des cybermenaces les plus graves.

Ransomware : comment ça marche ?

Ransomware, rançongiciel en français, désigne un logiciel malveillant qui prend en otage les données en bloquant leur accès, en échange d’une rançon. Pour affecter l’ordinateur, les cybercriminels utilisent différents moyens. Il se sert notamment du phishing ou hameçonnage. Une fois les liens de ces courriels ouverts, le ransomware infeste le système. Il peut ainsi crypter les données et les chiffrer rapidement pour que ses propriétaires ne puissent plus en avoir accès. Vient ensuite l’extorsion de fond. Si la rançon est versée, souvent sous forme de cryptomonnaie, une copie de la clé privée utilisée pour protéger la clé de chiffrement symétrique sera remise afin de décrypter et restaurer l’accès aux fichiers.

Évolution du code de ransomwares

L’évolution du code des ransomwares s’est nettement développée grâce aux avancées technologiques. C’est pourquoi l’utilisation de l’intelligence artificielle offre de nouvelles opportunités aux cybercriminels.

Les codes de ransomwares se basent surtout sur des techniques d’ingénierie sociale, sur des campagnes de phishing ou encore sur des logiciels. L’IA permet alors aux hackers de raffiner ces techniques afin de tromper sans difficulté les utilisateurs et accéder facilement à leur fichier. Sachez que l’évolution ne concerne pas seulement les vecteurs d’injection du logiciel comme des codes pouvant être compilés pour différents systèmes d’exploitation. En effet elle se rapporte aussi aux méthodes de chiffrements tels que des codes des ransomwares qui favorisent le cryptage intermittent des données ciblées. Cette évolution continue du code du ransomware fait naître de nouveaux risques à ne pas sous-estimer en matière de cybersécurité.

Les tendances de ransomwares pour 2024

En 2024, voici 3 principales tendance à prendre en compte en matière de ransomware :

  • Le ransomware as a service :

Le RaaS est devenu un marché très en vogue sur le dark web. Dans cette méthode, les développeurs de ransomwares louent des variantes de ransomware à d’autres cybercriminels ou à des personnes qui ne disposent pas de connaissances techniques pointues.

  • Les malwares avancés :

Afin d’assurer le succès de la demande de rançon, les hackers se servent des formes avancées de malwares pour insérer leur clé de chiffrement. Ils utilisent notamment un malware polymorphe qui change de code de victime à victime, ou encore un malware métamorphe qui réécrit son code à chaque nouvelle infection.

  • Les malwares générés par l’IA :

Grâce à l’intelligence artificielle, les malwares recourus pour injecter les ransomwares parviennent à échapper aux systèmes de détection et de sécurité.

Comment se protéger contre les ransomwares en 2024 ?

Il faut savoir que certaines entreprises sous-estiment encore l’importance de la cybersensibilisation et de la formation. Or, c’est la première solution pour protéger les données à l’ère où les ransomwares les considèrent comme leur cible principale notamment par le biais de phishing. Il est alors indispensable d’apprendre aux utilisateurs comment identifier et éviter les attaques potentielles de ransomware via les messageries professionnelles.

Les solutions anti-ransomwares sont nombreuses et investir dans l’une d’entre elles est recommandé pour une prévention bien efficace. Mailsafe d’Altospam est un programme proposant des systèmes de protection des messageries professionnelles, qui intègrent plusieurs niveaux de sécurité pour vos emails. Il bloque les ransomwares connus et inconnus avant qu’ils n’arrivent à votre boîte de réception.

En outre, la mise à jour et la sauvegarde régulière des données doivent devenir une habitude pour se préserver d’une éventuelle attaque de ransomware. Si vous adoptez ce principe, vous ne serez pas obligé de payer de rançon ou de perdre des données.

- 26 février 2024 - 284 Views