Piratage : les méthodes les plus courantes
Phishing / Ransomwares

Piratage : les méthodes les plus courantes

Le piratage informatique prend de l’envergure. De ce fait, les victimes ont plus du mal à le repérer. Ils n’arrivent plus à distinguer les pièces jointes des fichiers corrompus, ou les sites frauduleux des sites légitimes. Or, les vols des données personnelles ont un impact sur la sécurité et la réputation des entreprises et des particuliers. Découvrez les méthodes de piratage informatique les plus courantes.

Le phishing (hameçonnage)

Forme de piratage qui est lancée par e-mail, le phishing consiste à envoyer des courriers frauduleux aux internautes pour les mettre en confiance et leur dérober leurs informations personnelles pour nuire à une entreprise ou aux salariés. Les pirates volent les mots de passe, les identifiants, et même le numéro des cartes bancaires. Ce type d’attaque est difficile à détecter, car les e-mails sont envoyés sous le nom d’entreprises réputées ou de banques. Le phishing utilise aussi de faux sites internet administratifs ou de boutiques en ligne qui copient les sites originaux à s’y méprendre.

Pour l’éviter, il ne faut jamais communiquer le mot de passe à un tiers et s’assurer que l’antivirus est à jour. Pour confirmer qu’il s’agit d’un site authentique, vérifiez que l’adresse commence par HTTP. En cas de doute concernant un courriel, n’ouvrez pas la pièce jointe ou le lien. Tapez directement l’adresse du site vers lequel vous êtes censé être redirigé dans un navigateur web.

Rançongiciel (ransomware)

Le ransomware est un logiciel malveillant qui est envoyé par e-mail sous forme de pièce jointe ou de lien. Une fois activé, il prend le contrôle de l’ordinateur et récupère toutes les informations qui y sont conservées, dont les données bancaires. Il promet leur restitution contre le paiement d’une rançon.

Pour ne pas tomber dans le piège, il faut apprendre à identifier les extensions douteuses et sauvegarder régulièrement les données sur un support externe et non connecté. Évitez d’ouvrir un e-mail si vous avez un doute sur l’expéditeur.

Malware (logiciel malveillant)

Le malware est un programme informatique qui endommage les applications sur un ordinateur. Il permet également de déjouer les mesures de sécurité informatique. Ce logiciel malveillant est surtout utilisé pour surveiller les internautes.

Pharming

Le hacker utilise cette méthode pour change l’URL dans la barre d’adresse du navigateur et rediriger l’internaute vers un site frauduleux quand il clique dessus. Confiant, il fournit ses données personnelles sans hésiter, pensant être sur un site officiel.

Spoofing

Ce type de piratage consiste à modifier l’adresse IP d’un ordinateur. Le pirate peut alors faire croire au serveur que l’internaute se connecte sur une adresse différente. Une fois qu’il a saisi ses données personnelles, il ne lui reste plus qu’à s’en servir pour des arnaques.

Faux réseaux wifi

Les cybercriminels créent des logiciels malveillants imitant un réseau wifi impersonnel. Les internautes ne se rendent compte de rien. Ils croient se connecter à un réseau sécurisé, alors qu’ils communiquent avec le pirate. De son côté, ce dernier accède à leurs ordinateurs et en prend le contrôle. Il peut y installer un logiciel malveillant, par exemple.

- 10 juin 2022 - 151 Views