Les bons réflexes pour se protéger des mails frauduleux
Messagerie E-mail

Les bons réflexes pour se protéger des mails frauduleux

Toutes les entreprises comme les institutions publiques et les particuliers ne sont pas à l’abri des e-mails frauduleux. En effet, avec de faux messages, les cybercriminels savent faire douter les destinataires. Ils exploitent la crédulité ainsi que la confiance des gens. Pour prévenir le phishing, qui est souvent le but de ces faux e-mails, il faut adopter les bons réflexes et les bons comportements au quotidien.

Être attentif au nom de l’expéditeur

Sur la toile, les e-mails qui viennent des inconnus ne sont jamais sûrs. Il est tout à fait possible de recevoir des e-mails qui contiennent des virus. Il est donc recommandé de ne jamais avoir une confiance aveugle aux expéditeurs, même si on connaît bien le nom de ces derniers. Lorsqu’on reçoit un courrier électronique, les réflexes à adopter sont de bien vérifier l’expéditeur, le titre et le message qu’il comporte. Si, par exemple, le fond et la forme du message sont inhabituels, il vaut mieux être vigilant. Il faut savoir que ces mails contiennent souvent des liens ou encore des pièces jointes suspicieuses qu’il ne faut pas télécharger, ni même cliquer. Si l’expéditeur est une personne bien connue, l’idéal est de le contacter pour vérifier si son compte n’a pas été piraté.

Vérifier le contenu du message et le lien intégré

Si le message contient un lien vers un autre site, il est déconseillé de cliquer immédiatement sur ce lien. Il faut être plus prudent. Pour ce faire, passer la souris au-dessus des liens qui sont présentés. Si le lien est véridique, il mentionnera exactement le site indiqué dans l’e-mail. Si ce n’est pas le cas, il peut s’agir d’un filoutage. Mis à part cela, il est aussi important de bien être attentif à l’ensemble du message. Il faut, par exemple, bien vérifier les caractères accentués dans les textes. S’il existe une mauvaise retranscription, il peut s’agir d’un e-mail frauduleux. Dans ce même sens, il est impératif de vérifier le français dans l’e-mail, car de nombreuses fautes peuvent être le témoin d’une traduction effectuée par un logiciel malveillant. Il faut examiner l’orthographe, la formulation, les tournures de phrases soutenues, les mots inhabituels, etc.

Ne jamais répondre à une demande d’informations confidentielles

Il faut rappeler que les demandes d’information confidentielles ne doivent jamais se faire par le biais d’une messagerie électronique. Si ce cas se présente, il faut donc redoubler de vigilance, car il peut s’agir de phishing ou de filoutage. En effet, pour collecter des informations personnelles ou pour une usurpation d’identité, les individus malveillants optent pour cette pratique. Le message peut prendre la forme d’un appel à la solidarité, d’une alerte vitale ou encore de pyramides financières. Les informations sollicitées peuvent être des coordonnées bancaires, des mots de passe ou encore des codes pin. Si le doute s’installe, le mieux est de contacter le correspondant afin de vérifier si le message est véridique.

Paramétrer le logiciel de messagerie

Le logiciel de messagerie doit être paramétré de manière à désactiver la prévisualisation automatique de tous les messages reçus. Pour ce faire, il faut accéder aux paramètres de sécurité et interdire l’exécution automatique de certains éléments. Il est également recommandé de s’équiper d’un anti-spam ou d’un service de protection de la messagerie comme Altospam. Il vous permettra de sécuriser l’ensemble des emails de votre entreprise en quelques minutes.

- 2 mars 2021 - 88 Views