Usurpation d’emails : comment l’éviter ?
Messagerie E-mail

Usurpation d’emails : comment l’éviter ?

Les applications de messagerie classiques sont très utilisées par les entreprises et les institutions face à l’innovation technologique et pour pouvoir communiquer rapidement. Toutefois, en termes de sécurité, elles sont vulnérables. En effet, les attaques cybercriminelles, comme l’usurpation d’email deviennent de plus en plus fréquentes. Les données sensibles échangées dans les messageries standards peuvent donc être facilement dérobées par les hackers. Quoi qu’il en soit, il est toujours possible d’éviter cette situation en optant pour une solution durable et sécurisée.

Comprendre les stratégies des hackers

Pour se protéger, mais surtout pour redoubler de vigilance face aux piratages des emails, il n’y a rien de mieux que de comprendre la manière dont les hackers opèrent lors des cyberattaques. Il faut savoir que tous les piratages informatiques visent toujours à compromettre des données personnelles ou sensibles, que cela concerne les particuliers ou les entreprises. Toutefois, les stratégies utilisées sont différentes.

Les malfaiteurs utilisent surtout le spoofing qui est une méthode d’usurpation d’identité d’une personne. En recevant l’email, le destinataire pense que l’expéditeur est une personne connue, donc il est tenté de répondre aux sollicitations sans se douter du danger. Par contre, chez les personnes tenant un poste de responsabilité, les attaques par usurpation de nom sont très fréquentes. Les cyberattaquants peuvent utiliser les noms des grandes sociétés reconnues pour inciter la cible à confirmer l’identification d’un compte.

Les pirates informatiques qui possèdent des outils plus sophistiqués sont même capables d’usurper un nom de domaine. Cette méthode est surtout employée pour cibler les entreprises, les organisations et les administrations. Avec cette stratégie, ces hackers sont en mesure de mener des opérations complexes que les utilisateurs ne redouteront jamais. Cette technique pousse le destinataire à suivre un lien qui mène vers une page web afin de l’inciter à saisir des données personnelles pour une utilisation frauduleuse.

Quelles sont les solutions pour réduire les risques ?

En connaissant les méthodes utilisées par les cyberattaquants, il est plus facile de détourner ces tentatives et d’user de prudence. Les utilisateurs sont tenus de bien vérifier le destinataire, l’adresse email associée ainsi que le nom du domaine. Ils doivent en faire de même pour les contenus des emails. Ils doivent surtout éviter de communiquer des données sensibles par courrier électronique ou sur Internet.

Par ailleurs, la solution la plus fiable est d’opter pour une application de messagerie sécurisée. En effet, dans ces types d’outils, le niveau de sécurité est plus élevé, surtout concernant le transfert des données. De manière générale, l’application utilise son propre protocole et met en place des techniques plus sécurisées comme l’autodestruction des messages. L’utilisateur peut également chiffrer les contenus des emails. Dans ce cas, seul le destinataire final peut lire le message.

L’utilisation d’un Cloud privé est aussi recommandée pour les entreprises. En effet, ce Cloud ne sera accessible que depuis un réseau interne privé, dont le nombre de personnes qui y a accès est limité. Le niveau de sécurité est ainsi plus sûr. D’ailleurs, les pare-feu ainsi que les hébergements internes ne permettent pas aux acteurs externes d’avoir accès aux données sensibles.

- 1 avril 2021 - 280 Views