Phishing : les catastrophes naturelles, les crypto-monnaies et la coupe du monde dans le panier
Phishing / Ransomwares

Phishing : les catastrophes naturelles, les crypto-monnaies et la coupe du monde dans le panier

Si les internautes jouissent des bénéfices qu’apporte Internet, la vraie facette de ce dernier n’est pas forcément plaisante surtout avec le phishing. Il s’agit d’une technique d’hameçonnage dont les victimes demeurent les actualités autour des catastrophes naturelles, les crypto-monnaies et la coupe du monde selon le rapport de Kaspersky, une entreprise russe qui a sorti des données chiffrées sur l’étendue des dégâts sur les mails de spam et de phishing.

Les catastrophes naturelles à la une

L’année dernière, Kapersky a publié des chiffres sur le cas du phishing. Il était question d’analyser des mails et de connaître la provenance de ces derniers. Les utilisateurs de l’entreprise russe n’en étaient pas épargnés. Le pourcentage est de neuf pour cent pour les victimes de l’hameçonnage. D’après le rapport, les enquêtes ont révélé qu’un nombre conséquent des mails proviennent des États-Unis, soit 13 pour cent. Un pourcentage assez inattendu. Au niveau mondial, 1.68 pour cent ont été envoyés en 2017 par rapport à 2016 pour ce qui est de mails de spam. Bien connue, la technique du phishing vise avant tout à piéger les utilisateurs. Et le moyen le plus rapide est de les attirer avec des thèmes récurrents et connus, dont ceux sur les catastrophes naturelles. Au titre des mails trompeurs : Les ouragans Harvey et Irma et le tremblement de terre au Mexique. Des thèmes qui ont occupé l’arène de l’année 2017. Le but : attendrir l’utilisateur et l’inciter à ce qu’il contribue à l’envoi d’aide monétaire aux victimes. Les mails proviennent tous presque du Nigéria. Les argents soutirés « criminellement » sont supposés être envoyés aux familles localisées dans des zones catastrophes.

Le sport et la monnaie dans le lot

Les courriels trompeurs aiment les sujets d’actualité, dont le sport et la monnaie. Au centre des intérêts : la Coupe du Monde de Football et la crypto-monnaie. Depuis 2016, les fraudes sur la Coupe du Monde de Football occupent une place importante sur Internet et elles se sont encore accrues en 2017. Le cas le plus fréquent reste la vente des faux tickets, mais les gains de prix sont également dans le lot. Les faux courriels annoncent que vous avez gagné un prix. Les escrocs soutirent les données bancaires pour soi-disant virer l’argent vers le compte bancaire. La fraude aux crypto-monnaies est aussi présente dans la liste. Avec le bitcoin qui se retrouve au sommet en 2017, les cas de fraudes ont fortement augmenté. Les fraudeurs mettent en avant des formules qui permettent aux victimes de gagner de l’argent facilement depuis chez eux. Ils envoient également des courriels qui tentent d’identifier les données personnelles. Et pour que les courriels soient crédibles, les fraudeurs utilisent des noms emblématiques. Le recours à la figure de Donald Trump a été le plus fréquent. L’année dernière, le nom de ce président vend sur le plan des arguments incitateurs. De plus il est connu comme étant la figure la plus populaire. S’ensuivent après le président Donald Trump des politiciens très connus.

- 5 avril 2018 - 179 Views