Les solutions contre les spams électroniques
Messagerie E-mail

Les solutions contre les spams électroniques

Les spams électroniques, les pourriels ou encore les courriers indésirables désignent le même phénomène : des mails non sollicités. De plus en plus répandus, ils remplissent actuellement notre messagerie électronique. D’un côté, les spams électroniques contenant des messages publicitaires sont inoffensifs. D’un autre côté, ils peuvent créer une situation plus complexe, car ils sont l’un des vecteurs du piratage informatique. Il est donc impératif de prendre les mesures nécessaires pour ne pas être victime du phishing ou de l’hameçonnage.

Zoom sur l’évolution du spam électronique

D’après certaines analyses effectuées en 2005, le spam électronique constitue en moyenne les 70 % du nombre des emails. Tandis qu’en 2009, ce taux a largement augmenté. Il a atteint les 96 %. Il faut savoir que cette diffusion en masse a été générée par des botnets qui sont des robots regroupés en réseau. Suite à cette situation, des campagnes de lutte contre ces réseaux ont été établies. C’est la raison pour laquelle les années suivantes, et jusqu’en 2012, les nombres de spams dans les emails ont régressé. Quantitativement, depuis 2013, le taux de spams varie entre 50 à 60 % des emails reçus, mais il peut parfois atteindre 70 à 80 %. La lutte contre cette situation déplorable reste complexe, car les botnets demeurent actifs. De plus, ils déploient de nouvelles ressources pour parvenir à envoyer les spams.

Quelles sont les méthodes efficaces pour lutter contre les spams ?

Un spam électronique peut prendre plusieurs formes. Il peut s’agir d’un simple courriel, mais il existe aussi des spams qui utilisent toutes les manœuvres pour inciter l’internaute à réagir. Pour lutter contre cette situation qui peut déboucher aux piratages, voici quelques recommandations :

  • Utiliser un logiciel ou un filtre anti-spam ;
  • Ne pas répondre à un message auquel l’expéditeur n’est pas identifié, pour ne pas confirmer que l’adresse email est valide ;
  • Ne pas ouvrir des pièces jointes d’un expéditeur inconnu ;
  • Ne pas remplir des formulaires d’inscription, par exemple, pour des jeux-concours sans connaître la crédibilité d’une enseigne ;
  • Se désabonner des listes de spams électroniques ;
  • Ignorer la case à cocher de proposition commerciale lors du remplissage d’un bon de commande ou d’un formulaire d’inscription ;
  • Utiliser les copies carbone invisibles lors d’une diffusion de mail en masse ;
  • Ne pas communiquer l’adresse de la messagerie électronique dans un site web ou les réseaux sociaux.

Utiliser une extension professionnelle

Effectivement, les actions recommandées ci-dessus peuvent être contraignantes dans le cadre d’une activité professionnelle, surtout si les messageries à usage public sont utilisées dans le cadre de vie professionnelle. Pour prévenir les spams électroniques, il est donc recommandé de faire appel à des professionnels qui peuvent offrir un service à la pointe de la technologie. Certains établissements proposent une application de messagerie sécurisée pour les entreprises pour que celles-ci puissent profiter d’une communication unifiée et d’un cloud privé. En principe, ils optent pour une messagerie électronique inviolable et hautement sécurisée.

- 4 février 2021 - 221 Views