Les bons réflexes à la réception d’un email
Messagerie E-mail

Les bons réflexes à la réception d’un email

Ce que les hackers apprécient plus particulièrement, c’est aller chercher vos données sensibles dans vos boîtes de messagerie professionnelles. Pour éviter d’en être victime, il est impératif de prendre des précautions. Parmi celles à appliquer, c’est d’être vigilant et d’adopter les bons gestes quand vous recevez un email. C’est d’autant plus valable qu’il vous semble suspect. Voici nos conseils pour bien faire.

Du nom de l’expéditeur, vous vous méfierez !

Quand vous réceptionnez un courriel, portez une attention particulière au nom de vote expéditeur. Pour cause, on ne sait jamais quand un usurpateur de nom va vous accoster. Soyez en alerte à chaque indice révélateur qui pourrait vous faire douter sur l’origine de l’email reçu.

C’est par exemple le cas quand le nom de l’expéditeur est incohérent au message reçu ou que celui-ci recèle une incohérence de fond et de forme. Soyez doublement vigilant lorsque le message reçu s’en vient avec des liens URL ou des pièces jointes. Au moindre doute, contactez directement l’interlocuteur pour vérifier la provenance du message.

Vérifier les éventuels liens et pièces jointes reçus, vous ferez !

Quand vous recevez un email étrange, vous devez à tout prix vous garder de cliquer et d’ouvrir ses pièces jointes. Celles-ci pourraient contenir de logiciels espions ou des virus pouvant endommager votre appareil.

Avant d’ouvrir le document, assurez-vous d’avoir un antivirus sur votre poste. Mais attention, vous devez aussi vous assurer que celui-ci soit activé et à jour. Au moindre comportement anormal (lenteur, écran blanc sporadique ou bleu) de votre PC ou autres appareils, emmenez celui-ci pour un contrôle.

En plus des pièces jointes, évitez aussi de cliquer sans réfléchir sur les liens URL des messages aux origines douteuses. Vous devez plutôt vérifier la cohérence de l’adresse du site de redirection en faisant passant votre souris au-dessus du lien. Auquel cas où l’adresse ne colle pas aux contenus de l’email, passez votre chemin.

Des demandes d’informations confidentielles, vous vous méfierez !

Quel que soit le contexte, jamais vous ne devez communiquer vos informations confidentielles (mots de passe, codes PIN, coordonnées bancaires) les yeux fermés. C’est surtout valable via par messagerie.

En général, les demandes de données confidentielles ne s’exécutent jamais par courriel électronique. Au moindre doute, n’hésitez pas à demander confirmation avec votre expéditeur légitime. Le réflexe dans ce cas de figure, c’est de se méfier des emails de types chaîne de lettres, appel à solidarité, porte-bonheur, pyramide financière et alerte virale.

La qualité du texte, vous passerez à la loupe !

Souvent, un email douteux s’en vient avec un corps du texte mal écrit et mal orthographié. C’est notamment monnaie courante quand les courriels proviennent de l’étranger et que les malfaiteurs se sont contentés de contenus retranscrits avec un logiciel de traduction. Cependant, ce n’est pas une règle générale. Donc, vigilance est de mise.

Bien paramétrer votre logiciel de messagerie, vous vous assurez !

La prévention de cyberattaques via messagerie électronique requiert la mise en place de certaines précautions. Les utilisateurs doivent d’une part mettre à jour leur logiciel de messagerie. D’autre part, ils auront à désactiver la prévisualisation automatique de leurs emails ainsi que l’exécution automatique des plugins, des téléchargements et des ActiveX.

Pour monter encore d’un cran la sécurité de vos courriels, vous pouvez utiliser un service de protection de la messagerie, certains comme Altospam sont à la fois efficace et français !

- 16 novembre 2021 - 38 Views