Les 5 réflexes pour se protéger des emails frauduleux
Messagerie E-mail

Les 5 réflexes pour se protéger des emails frauduleux

Il n’est pas difficile de différencier un vrai mail d’un faux. Quelques réflexes doivent être adoptés pour éviter les attaques des cybercriminels. Concernant la messagerie électronique, il faut toujours se mettre en tête qu’aucun expéditeur n’est de confiance.

Avoir le réflexe de ne pas avoir une confiance aveugle sur le nom de l’émetteur

Vous devez être vigilant en recevant un courrier électronique, surtout aux indices montrant le doute sur son origine réelle. Des signes peuvent confirmer votre doute comme la présence de pièces jointes ou de liens à l’intérieur de celui-ci. Regardez les incohérences entre le fond et la forme avec ceux que vous recevez d’habitude de votre interlocuteur légitime.

Dans le doute, effectuez quelques démarches. Vous pouvez entrer en communication avec l’expéditeur pour vérifier si c’est bien lui qui a envoyé le message. Vous devez aussi vous mettre en tête que votre expéditeur légitime a pu envoyer à son insu un message infecté.

Avoir le réflexe de se méfier des pièces jointes

Les pièces jointes peuvent être dangereuses et contenir des virus ou des logiciels d’espionnage. Vous devez vous assurer de façon régulière que votre antivirus soit activé et à jour. Soyez réactif face au comportement anormal de votre ordinateur. Faites le contrôler s’il présente des lenteurs ou des écrans blancs sporadiques.

Avoir le réflexe de ne jamais répondre à une demande d’information confidentielle

Vous êtes sûrement en train de subir une tentative de phishing si vous recevez un mail demandant votre mot de passe, code PIN ou coordonnées bancaires, etc. Les hackers usurpent généralement l’identité d’une autre personne, une entreprise ou l’identité d’un site pour voler vos informations confidentielles. Les demandes d’information confidentielle légitime ne se font jamais par courriel. Dans le doute, vous pouvez toujours demander à l’entreprise de confirmer sa demande.

Vous devez faire attention aux messages du type chaîne de lettre, porte-bonheur ou pyramide financière, appel à la solidarité, etc. Ce genre de message peut cacher une tentative de phishing. Evitez de le relayer même si vous connaissez l’expéditeur.

Avoir le réflexe de vérifier le lien avant de cliquer dessus

Passez votre souris au-dessus des liens que vous recevez dans votre mail. Vous aurez la certitude de savoir si le lien pointe vraiment l’adresse du site annoncée dans l’email. Dans le cas où l’adresse ne correspondrait pas, vous devez être méfiant et évitez de cliquer sur le lien. Vous pouvez saisir manuellement l’adresse dans votre navigateur si jamais vous avez des doutes.

Portez une attention particulière aux caractères accentués, à la qualité du français et à la langue de l’interlocuteur. La majorité des tentatives de phishing proviennent de l’étranger avec des textes traduits par un logiciel. L’orthographe et la tournure des phrases seront moyennes avec des caractères accentués mal retranscrits. Dernièrement, les phishings utilisent un français correct. Il faut donc être très vigilant lors de la réception d’un mail.

Avoir le réflexe de paramétrer correctement le logiciel de messagerie

Vous devez mettre à jour votre logiciel et activer la mise à jour automatique. Désactivez également la prévisualisation automatique de votre courrier électrique. Paramétrez les options de sécurité de votre messagerie. Vous devez aussi interdire les exécutions automatiques des ActivX, des plug-ins et les téléchargements. Vous pouvez soit le désactiver, soit effectuer un paramétrage pour vous demander l’autorisation à chaque fois. Prenez l’habitude de lire vos messages en format texte brut dans les environnements sensibles.

Pensez aussi a utiliser un service de protection de la messagerie électronique efficace, comme Altospam.

- 14 juin 2020 - 203 Views