Comment se protéger des spamtraps ?
Sécurité informatique

Comment se protéger des spamtraps ?

Les spamtraps, appelés « adresses pièges » par certains sont des adresses email utilisées par les opérateurs internet pour attraper les spammeurs. De même, les expéditeurs légitimes ayant de mauvaises pratiques peuvent y être pris. Découvrez tout ce qui concerne les spamtraps à travers cet article.

Qu’est-ce qu’un spamtrap ?

Un spamtrap, connu comme un pot de miel est un outil utilisé pour attraper des spammeurs et des expéditeurs issus de sociétés malveillantes. Il existe deux types de spamtraps : les spamtraps recyclés et les spamtraps primitifs. Bien qu’ils aient le même but, ils sont différents autant par leur création que pour leur utilisation.

Les spamtraps recyclés sont de véritables adresses email, abandonnées par leur utilisateur, car elles contiennent beaucoup trop de spams. Ainsi, d’autres spams les utilisent pour cette raison. Ils les réactivent pour piéger les spammeurs. En fait, il s’agit d’un cercle vicieux.

Les spamtraps primitifs quant à eux, sont des adresses email créées principalement pour intercepter les sociétés sans scrupule.

Dans quelle mesure un spamtrap peut devenir une menace ?

Il se pourrait que vous ayez déjà envoyé des courriels électroniques à des spamtraps sans être au courant de sa nature. Avec un seul spamtrap sur votre liste de diffusion, votre capacité à envoyer des emails dans les boites de réceptions de votre destinataire peut être affectée de manière considérable.

En fait, cela peut transformer votre adresse email en spammer. Ainsi, votre image en tant que simple expéditeur peut être grandement entachée. De plus, avec cette mauvaise réputation, le message de l’expéditeur n’arrive pas à destination.

Moyens de les éliminer

Votre email ne peut pas faire d’auto identification de spamtraps. Les identifier est souvent difficile. Cela nécessite une surveillance de près de votre liste, en général. Vous pouvez également demander à vos abonnés l’intérêt qu’ils portent à vos messages. Ainsi, vous pourriez identifier qui sont de réelles personnes et qui sont des spams. Pour prévenir ces actes malveillants, il est préférable de toujours effacer les bases de données figurant dans une adresse email non active. Vous devez également traiter les causes d’existence de spamtrap dans votre boite mail. Pour cela, voici quelques directives : vous devez trouver la date de premier impact du spamtrap. Ensuite, cherchez la campagne où il figure. Après cela, vous devez isoler les inactifs du segment où se trouve le spamtrap. Enfin, fractionnez vos inactifs sur plusieurs microsegments et testez-les sur plusieurs IP, jusqu’à ce que vous trouvez les adresses malveillantes.

Moyens de se protéger

Pour mieux se protéger des spamtraps, il faut effectuer quelques sécurisations de zones telles que : les collectes internes et externes, les envois de masse ainsi que les bases de données. Si vous n’arrivez pas à mettre en place ces méthodes de protection par vous-mêmes, faire appel à un professionnel peut vous être très utile.

- 9 avril 2020 - 450 Views