Le pirate Guccifer risque plusieurs dizaines d’années de prison

Le hacker roumain, Marcel Lazar, plus connu sous le pseudonyme « Guccifer » a été cette fois-ci condamné à 4 ans et mois de prison ferme, en plus d’autres peines qu’il a déjà reçues. Cela fait suite aux différents piratages qu’il a menés contre des dirigeants politiques et stars internationales. Au total, il pourrait passer plusieurs dizaines d’années dans une prison américaine.

mails, Guccifer, piratage informatique

De nombreuses personnalités comme victimes

« Guccifer » n’est pas un nouveau nom dans le monde du piratage informatique. En effet, il est déjà connu pour avoir mis la main sur les comptes mails de nombreux dirigeants et personnalités publics, via le social engineering. Il s’agit d’une méthode qui consiste à observer le comportement et les habitudes des internautes. Parmi ses victimes figure la commissaire européenne à la politique régionale Corina Cretu qu’il a reproché de manoeuvrer avec Colin Powell, l’ancien secrétaire d’État américain. Via des mails encore, le pirate a pu aussi intercepter des images envoyées par le président George W. Bush à sa sœur, montrant des tableaux de peinture que l’homme du pouvoir a réalisés. Mais ses actes de piratage ont également pris pour cible d’autres personnalités américaines comme Brad Pitt ou encore l’ex-chef de la diplomatie, Hillary Clinton, qui est d’ailleurs sa victime favorite. Il s’est vanté d’avoir pu accéder aux comptes mails de cette grande figure de la politique américaine. Elle est critiquée pour avoir utilisé un serveur de messagerie privé lorsqu’elle était au pouvoir. Même si cette affaire de piratage de courriels a été démentie par le FBI, on a révélé que Marcel Lazar est bel et bien parvenu à infiltrer les mails de Sidney Blumenthal, un proche collaborateur de Mme Clinton.

Les peines d’emprisonnement s’accumulent

Malgré ses 7 ans de prison déjà écopés en Roumanie, il a toujours continué à faire encore des victimes, mais dans d’autres pays. Ainsi il avait été extradé aux USA, mi 2016, suite à ces différentes attaques informatiques qu’il a lui-même menées. « Guccifer » avait été arrêté en janvier 2014 en Roumanie, avec la collaboration des États-Unis, qui se sont montrés reconnaissants envers la justice à Bucarest. Il sera ensuite arrêté à son domicile d’Arad.

 L’homme a été déjà condamné à 3 ans de liberté surveillée en février 2012 pour de mêmes faits. Par ailleurs, il a déjà infiltré le courriel de George Maior, Directeur du SRI ou Service roumain des renseignements intérieurs. La justice à Bucarest lui a imposé 7 ans de prison ferme, dont 4 ans pour les piratages de 2013, à part les 3 ans de sursis de février 2012. Le 4 mars 2016 marque son extradition vers les États-Unis où il risque plusieurs dizaines d’années de prison. Et sa peine s’est allongée puisque la justice fédérale américaine vient de lui infliger 4 ans et 3 mois de prison ferme. Marcel Lazar, portant le vêtement de détenu, est toutefois resté tranquille à l’annonce de la sentence. Selon Song, qui représentait le ministère public au dernier procès, il n’a exprimé aucun regret sur ses actes.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE