cloud hybride securemails

Pour stocker ses données, une entreprise peut hésiter entre un cloud privé et un cloud public. La solution présentant le meilleur compromis pour elle est alors le cloud hybride, séduisant de plus en plus les entreprises pour un stockage sûr et efficace de leurs informations.

Les avantages du cloud hybride

Il est vrai que la solution est séduisante puisque les cas d’exploitation sont nombreux. Pour n’en citer que quelques uns, le cloud hybride est pratique pour garder des données privées dans l’entreprise et les utiliser sur des applications fonctionnant sur le cloud public. Cela permet, d’un point de vue sécurité, de garder ses données en interne et, d’un point de vue financier, de ne pas investir dans des infrastructures supplémentaires lorsqu’aujourd’hui des solutions du marché approuvées existent déjà. Aussi, lorsque des pics ou surcharges d’activité surviennent, ils peuvent être répartis sur une solution externe à l’entreprise lorsque le système interne sature. Un cloud hybride peut enfin permettre de stocker des données en externe lorsqu’elles sont peu utilisées ou éphémères.

Pourquoi les entreprises migrent-elles vers le cloud ?

D’après l’étude Tech Pro Research de février 2016, deux cas se distinguent : soit l’entreprise décide délibérément de migrer vers le cloud, soit ce sont les fournisseurs d’application qui l’incitent à migrer avec comme principale raison le fait que leurs applications ne fonctionnent plus que par ce moyen. Parmi les personnes interrogées et concernées, près de 9 personnes sur 10 sont sensibles au concept de cloud hybride. Sans forcément le connaitre en détail, elles sont aguerries sur les avantages et à la valeur ajoutée que peuvent leur procurer une telle mise en place. De plus, 7 personnes sur 10 considèrent le cloud hybride dans leur entreprise : la moitié l’ont déjà mis en place alors que l’autre moitié l’envisage.

Interrogations sur la mise en place d’un cloud hybride

Le fait de pouvoir partager ses données ou ses applications de l’interne à l’externe et vice-versa peut être économique et rapide. Cependant, qui dit contact entre deux environnements dit communication entre les deux clouds, c’est alors que quelques questions se posent : comment être sûr que le transfert d’information ne soit pas intercepté ? Comment s’assurer une liaison correct en termes de temps et de traitement ? Des questions essentielles lorsqu’il s’agit de la productivité d’une entreprise et de la confidentialité de ses données. Qui plus est, 1 personne sur 3 n’envisagent pas de placer leurs applications ailleurs que dans leur entreprise pour des raisons de confiance, d’accessibilité et de gouvernance. Il reste donc un peu de chemin à parcourir pour que le cloud hybride, malgré les avantages qu’il présente, fasse l’unanimité des entreprises.

 

Retrouvez le rapport de Tech Pro Research pour être au fait des tendances du moment sur le cloud hybride.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE